Skip to navigation
Derrida's Library Reference List Interventions Visualization

Use escape to immediately leave any filter panel

▽
Author options
▽
Subject options
▽
Language of Publication options
▽
Original Language options
▽
Place of Publication options
▽
Annotation Language options
▽
Annotation Type options
▽
Annotation Hand options
▽
Ink options
▽ Original Publication Year
Original Publication Year options
-381 1967
▽ Edition Year
▽ Printing Year
Printing Year options
1944 1991

97 Results

Clear All

Sort By

Sort options
↻
View [394] from Phèdre
bracket(s)

Phèdre

Plato

[394]

divertissement

View [396] from Phèdre
bracket(s)

Phèdre

Plato

[396]

divertissement

View [1254] from Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. I
bracket(s)

Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. I

Jean-Jacques Rousseau

1964

[1254]

Je laissai là la bonne compagnie et je fus me promener seul dans la foire.

View [1257] from Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. I
bracket(s)

Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. I

Jean-Jacques Rousseau

1964

[1257]

J'eus alors un des plus doux spectacles qui puissent flater un cœur d'homme, celui de voir la joye unie avec l'innocence de l'age se répandre tout autour de moi. Car les spectateurs mêmes en la voyant la partagèrent, et moi partageois à si bon marché cette joye, j'avois de plus celle de sentir qu'elle étoit mon ouvrage.

View p. 141 from Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. III
bracket(s)

Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. III

Jean-Jacques Rousseau

1964

p. 141

Je n'ai considéré jusqu'ici que l'Homme Physique; Tâchons de le regarder maintenant par le côté Métaphysique et Moral.

View p. 142 from Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. III
bracket(s)

Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. III

Jean-Jacques Rousseau

1964

p. 142

perfectionner

View p. 147 from Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. III
View p. 147 from Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. III
View p. 159 from Profession de foi du vicaire Savoyard
bracket(s)

Profession de foi du vicaire Savoyard

Jean-Jacques Rousseau

1964

p. 159

J'ai donc refermé tous les livres. Il en est un seul ouvert à tous les yeux, c'est celui de la nature. C'est dans ce grand et sublime livre que j'apprends à servir et adorer son divin auteur. Nul n'est excusable de n'y pas lire, parce qu'il parle à tous les hommes une langue intelligible à tous les esprits.

View p. 168 from Du Contrat social ou Principes du droit politique. Discours sur les sciences et les arts 3 Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes / Lettre à M. D'Alembert / Considérations sur le gouvernement de Pologne / Lettre à Monseigneur de Beaumont,
View p. 225 from Du Contrat social ou Principes du droit politique. Discours sur les sciences et les arts 3 Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes / Lettre à M. D'Alembert / Considérations sur le gouvernement de Pologne / Lettre à Monseigneur de Beaumont,
View p. 226 from Du Contrat social ou Principes du droit politique. Discours sur les sciences et les arts 3 Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes / Lettre à M. D'Alembert / Considérations sur le gouvernement de Pologne / Lettre à Monseigneur de Beaumont,
bracket(s)

Du Contrat social ou Principes du droit politique. Discours sur les sciences et les arts 3 Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes / Lettre à M. D'Alembert / Considérations sur le gouvernement de Pologne / Lettre à Monseigneur de Beaumont,

Jean-Jacques Rousseau

1954

p. 226

L'homme et la femme ont été formés l'un pour l'autre. Dieu veut qu'ils suivent leur destination; et certainement le premier et le plus saint de tous les liens de la société est le mariage.

View p. 226 from Du Contrat social ou Principes du droit politique. Discours sur les sciences et les arts 3 Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes / Lettre à M. D'Alembert / Considérations sur le gouvernement de Pologne / Lettre à Monseigneur de Beaumont,
bracket(s)

Du Contrat social ou Principes du droit politique. Discours sur les sciences et les arts 3 Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes / Lettre à M. D'Alembert / Considérations sur le gouvernement de Pologne / Lettre à Monseigneur de Beaumont,

Jean-Jacques Rousseau

1954

p. 226

L'hiver, temps consacré au commerce privé des amis, convient moins aux fêtes publiques. Il en est pourtant une espèce dont je voudrois bien qu'on se fît moins de scrupule; savoir, les bals entre de jeunes personnes à marier. Je n'ai jamais bien conçu pourquoi l'on s'effarouche si fort de la danse et des assemblées qu'elle occasionne: comme s'il y avoit plus de mal à danser qu'à chanter

View p. 227 from Du Contrat social ou Principes du droit politique. Discours sur les sciences et les arts 3 Discours sur l'origine de l'inégalité parmi les hommes / Lettre à M. D'Alembert / Considérations sur le gouvernement de Pologne / Lettre à Monseigneur de Beaumont,
View p. 32 from Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. I
bracket(s)

Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. I

Jean-Jacques Rousseau

1964

p. 32

Voilà comment j'appris à convoiter en silence, à me cacher, à dissimuler, à mentir, et à dérober, enfin

View p. 101 from Cours de linguistique générale
bracket(s)

Cours de linguistique générale

Ferdinand de Saussure

1960

p. 101