Skip to navigation
Derrida's Library Reference List Interventions Visualization
Thumbnail view of L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

On peut la considérer comme le développement d'un essai publié dans la revue Critique (décembre 1965 - janvier 1966). L'occasion nous en avait été donné par trois importantes publications : M. V.-David, Le débat sur les écritures et l'hiéroglyphe aux XVIIe et XVIIIe siècles (1965) (DE) ; A. Leroi-Gourhan, Le geste et la parole (1965) (GP) ; L'écriture et la psychologie des peuples (Actes d'un colloque, 1963) (EP).

Cited in De la grammatologie p.7

View bibliographic details for L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne (detail of this page not available)
Epigraph

L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

René Labat

p. 87

O Samas (dieu du soleil), tu scrutes de ta lumière la totalité des pays comme si c'était des signes cunéiformes (ibid.).

Cited in De la grammatologie p.11

View bibliographic details for L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne (detail of this page not available)
Epigraph

L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

René Labat

p. 87

Celui qui brillera dans la science de l'écriture brillera comme le soleil. Un scribe (EP, p. 87).

Cited in De la grammatologie p.11

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Footnote

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

p. 44

Tous les ouvrages consacrés à l'histoire de l'écriture font une place au problème de l'introduction de l'écriture phonétique dans des cultures qui jusqu'ici ne la pratiquaient pas. Cf. par ex. EP, p. 44 sq. ou La réforme de l'écriture chinoise, in Linguistique, Recherches internationales à la lumière du marxisme, n° 7, mai-juin 1958.

Cited in De la grammatologie p.12

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

p. 126

Cf. par ex. EP. pp. 126, 148, 355, etc. D'un autre point de vue, cf. Jakobson, Essais de linguistique générale (tr. fr. p. 116)

Cited in De la grammatologie p.20

View bibliographic details for Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique. (detail of this page not available)
Footnote

Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique. in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jean Filliozat

p. 148

Cf. par ex. EP. pp. 126, 148, 355, etc. D'un autre point de vue, cf. Jakobson, Essais de linguistique générale (tr. fr. p. 116)

Cited in De la grammatologie p.20

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

p. 355

Cf. par ex. EP. pp. 126, 148, 355, etc. D'un autre point de vue, cf. Jakobson, Essais de linguistique générale (tr. fr. p. 116)

Cited in De la grammatologie p.20

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

M. V.-David leur a consacré une étude dans Critique, juin 1960.

Cited in De la grammatologie p.106

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

pp. 352-353

M. V.-David en propose une explication particulière. « Il est certain que, dans la pensée du XIXe siècle, un vide s'est produit, à la suite de l'apologie, trop exclusive, des faits de langue (commencée avec Herder). Paradoxalement, le siècle des grands déchiffrements a fait table rase de la longue préparation à ces déchiffrements, en affichant sa désaffection à l'égard du problèmes des signes... Ainsi un vide reste à combler, une continuité à rétablir... On ne saurait mieux faire en ce sens que de signaler... les textes de Leibniz qui traitent, souvent conjointement, des faits chinois et des projets d'écriture universelle, et des multiples positions possibles de l'écrit et du parlé... Mais peut-être ne souffrons-nous pas uniquement des aveuglements du XIXe siècle à l'égard des signes. Sans doute notre qualité de scripteurs « alphabétiques » concourt-elle puissamment aussi à nous dissimuler tels aspects essentiels de l'activité scripturale ». (Intervention in E.P. p. 352-353).

Cited in De la grammatologie p.107

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Citation

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

p. 352

Les techniques de déchiffrement, on le sait, n'ont cessé de progresser à un rythme accéléré.

Cited in De la grammatologie p.116

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Quotation

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

p. 349

« C'est [la mathématique] une langue spéciale qui n'a plus aucun rapport avec le langage, c'est une espèce de langue universelle, c'est-à-dire que nous constatons par les mathématiques que le langage — je me venge des linguistes — est absolument incapable de rendre compte de certaines formes de la pensée moderne. Et à ce moment-là, l'écriture, qui a été tellement méconnue, prend la place du langage, après avoir été sa servante » (EP. p. 349).

Cited in De la grammatologie p.119

View bibliographic details for Les Sémites et l'alphabet. Écritures concrètes et écritures abstraites (detail of this page not available)
Citation

Les Sémites et l'alphabet. Écritures concrètes et écritures abstraites in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

James Février

pp. 138-139

Cette solidarité apparaît dans les processus de thésaurisation, de capitalisation, de sédentarisation, de hiérarchisation, de la formation de l'idéologie par la classe de ceux qui écrivent ou plutôt qui disposent des scribes.

Cited in De la grammatologie p.124

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

pp. 335-359

L'écriture linéaire a donc bien « constitué, pendant plusieurs millénaires, indépendamment de son rôle de conservateur de la mémoire collective, par son déroulement à une seule dimension, l'instrument d'analyse d'où est sortie la pensée philosophique et scientifique. La conservation de la pensée peut maintenant être conçue autrement que dans les livres qui ne gardent encore que pour peu de temps l'avantage de leur maniabilité rapide. Une vaste « magnétothèque » à sélection électronique livrera dans un futur proche l'information présélectionnée et restituée instantanément. La lecture gardera pendant des siècles encore son importance, malgré une sensible régression pour la majorité des hommes, mais l'écriture [entendons-la au sens d'inscription linéaire] est vraisemblablement appelée à disparaître rapidement, remplacée par des appareils dictaphones à impression automatique. Doit-on voir en cela une sorte de restitution de l'état antérieur à l'inféodation phonétique de la main ? Je penserais plutôt qu'il s'agit là d'un aspect du phénomène général de régression manuelle (v. p. 60) et d'une nouvelle « libération ». Quant aux conséquences à longue échéance sur les formes du raisonnement, sur un retour à la pensée diffuse et multidimensionnelle, elles sont imprévisibles au point actuel. La pensée scientifique est plutôt gênée par la nécessité de s'étirer dans la filière typographique et il est certain que si quelque procédé permettait de présenter les livres de telle sorte que la matière des différents chapitres s'offre simultanément sous toutes ses incidences, les auteurs et leurs usagers y trouveraient un avantage considérable. Il est certain toutefois que si le raisonnement scientifique n'a sans doute rien à perdre avec la disparition de l'écriture, la philosophie, la littérature verront sans doute leurs formes évoluer. Cela n'est pas particulièrement regrettable puisque l'imprimé conservera les formes de penser curieusement archaïques dont les hommes auront usé pendant la période du graphisme alphabétique ; quant aux formes nouvelles elles seront aux anciennes comme l'acier au silex, non pas un instrument plus tranchant sans doute, mais un instrument plus maniable. L'écriture passera dans l'infrastructure sans altérer le fonctionnement de l'intelligence, comme une transition qui aura eu quelques millénaires de primauté. » (GP, II, pp. 261-262. Cf. aussi EP, Conclusions.)

Cited in De la grammatologie p.125

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Quotation

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

p. 5

« Puisque les tracés individuels révèlent des particularités d'esprit de celui qui écrit, les tracés nationaux doivent permettre dans une certaine mesure de rechercher des particularités de l'esprit collectif des peuples. »

Cited in De la grammatologie p.126

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

p. 342

La XXIIe Semaine de synthèse, colloque dont le contenu a été recueilli dans L'écriture et la psychologie des peuples, fut placée sous le signe de cette remarque de Marcel Cohen (La grande invention de l'écriture et son évolution). Mais à chaque instant les riches communications proposées au cours de colloque pointent au-delà du propos graphologique. M. Cohen reconnaît lui-même la difficulté et le caractère prématuré d'une telle tâche : « Evidemment, nous ne pouvons pas entier dans la voie de la graphologie des peuples : ce serait trop délicat, trop difficile. Mais nous pouvons émettre cette idée que ce n'est pas uniquement par des raisons techniques qu'il y a des différences, il peut y avoir autre chose... » (p. 342.)

Cited in De la grammatologie p.126

View bibliographic details for L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne (detail of this page not available)
Citation

L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

René Labat

p. 74

Et R. Labat montre qu'il est impossible ici de comprendre le système sans passer par son histoire.

Cited in De la grammatologie p.130

View bibliographic details for Les Primitifs. Signaux et symboles (detail of this page not available)
Footnote

Les Primitifs. Signaux et symboles in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Alfred Métraux

pp. 10-11

A. Métraux, Les primitifs, signaux et symboles, pictogrammes et protoécriture. Un exemple, parmi tant d'autres, de ce que Métraux appelle « ébauche de phonétisme » : « Ainsi, le chef Cheyenne qui s'appelle « tortue-suivant-sa-femelle » sera représenté par un personnage surmonté de deux tortues. « Petit-homme » sera identifié à une silhouette d'enfant dessinée au-dessus de sa tête. Cette expression des noms propres ne pose guère de difficultés lorsqu'il s'agit de choses concrètes, mais elle met à dure épreuve l'imagination du scribe s'il lui faut rendre par la pictographie des idées abstraites. Pour transcrire le nom d'un individu appelé « grande-route », un indien Oglagla a eu recours à la combinaison symbolique suivante : des traits parallèles avec des traces de pas font songer à la « route », un oiseau peint près de celle-ci évoque la rapidité qui est, évidemment, un des attributs des « bonnes routes ». Il est clair que seuls ceux qui connaissent déjà les noms correspondant à ces symboles sont à même de les déchiffrer. A ce titre, ces dessins auront donc une valeur mnémotechnique. Prenons, comme autre exemple, le nom propre « Bonne-belette ». De la bouche de l'animal, dessiné de façon réaliste, sortent deux traits ondulés qui d'ordinaire symbolisent le flot des paroles. Ce signe étant utilisé pour les « bons discours », on suppose que le lecteur ne retiendra que l'adjectif et oubliera l'idée de discours », EP, pp. 10-11.

Cited in De la grammatologie p.130

View bibliographic details for Les Primitifs. Signaux et symboles (detail of this page not available)
Quotation

Les Primitifs. Signaux et symboles in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Alfred Métraux

p. 12

« Ainsi, le nom propre Téocaltitlan est-il décomposé en plusieurs syllabes qui sont rendues par les images suivantes : lèvres (tentli), rue (otlim), maison (calli) et enfin dent (tlanti). Le procédé se rattache étroitement à celui... qui consiste à suggérer le nom d'un personnage par les images des êtres ou des choses entrant dans la composition de son nom. Les Aztèques sont allés plus avant dans la voie du phonétisme. Ils ont réussi à rendre par des images des sons séparés en recourant à une véritable analyse phonétique. »

Cited in De la grammatologie p.131

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Quotation

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

pp. 32-38

« Cette écriture a eu plus ou moins recours aux emprunts phonétiques, certains signes étant employés pour leur son indépendamment de leur sens originel. Mais cet emploi phonétique des signes n'a jamais pu être assez large pour altérer dans son principe l'écriture chinoise et l'amener sur la voie de la notation phonétique… L'écriture, n'ayant pas abouti en Chine à une analyse phonétique du langage, n'a jamais pu y être sentie comme un décalque plus ou moins fidèle de la parole et c'est pourquoi le signe graphique, symbole d'une réalité unique et singulière comme lui, y a gardé beaucoup de son prestige primitif. Il n'y a pas lieu de croire que la parole n'ait pas eu anciennement en Chine la même efficacité que l'écriture, mais sa puissance a pu y être en partie éclipsée par celle de l'écrit. Au contraire, dans les civilisations où l'écriture à évolué assez tôt vers le syllabaire ou l'alphabet, c'est le verbe qui a concentré en lui, en définitive, toutes les puissances de la création religieuse et magique. Et, en effet, il est remarquable qu'on ne trouve pas en Chine cette valorisation étonnante de la parole, du verbe, de la syllabe ou de la voyelle qui est attestée dans toutes les grandes civilisations anciennes depuis le bassin méditerranéen jusqu'à l'Inde. »

Cited in De la grammatologie p.132

View bibliographic details for Les Primitifs. Signaux et symboles (detail of this page not available)
Footnote

Les Primitifs. Signaux et symboles in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Alfred Métraux

p. 16

EP, p. 16. A Métraux y résume schématiquement les résultats des Grundlagen zur Entzifferung der Osterinselschrift de Barthel.

Cited in De la grammatologie p.132

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
View bibliographic details for Les Primitifs. Signaux et symboles (detail of this page not available)
Footnote

Les Primitifs. Signaux et symboles in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Alfred Métraux

p. 19

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for Les Primitifs. Signaux et symboles (detail of this page not available)
Footnote

Les Primitifs. Signaux et symboles in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Alfred Métraux

p. 19

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for Les Primitifs. Signaux et symboles (detail of this page not available)
Footnote

Les Primitifs. Signaux et symboles in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Alfred Métraux

p. 27

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Footnote

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

p. 29

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Footnote

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

p. 33

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Footnote

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

p. 37

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Footnote

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

p. 38

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Footnote

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

p. 39

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Footnote

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

p. 43

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for Les hiéroglyphes. L'évolution des écritures égyptiennes (detail of this page not available)
Footnote

Les hiéroglyphes. L'évolution des écritures égyptiennes in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jean Sainte Fare Garnot

1963

p. 57

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for Les hiéroglyphes. L'évolution des écritures égyptiennes (detail of this page not available)
Footnote

Les hiéroglyphes. L'évolution des écritures égyptiennes in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jean Sainte Fare Garnot

1963

p. 68

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for Les hiéroglyphes. L'évolution des écritures égyptiennes (detail of this page not available)
Footnote

Les hiéroglyphes. L'évolution des écritures égyptiennes in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jean Sainte Fare Garnot

1963

p. 70

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne (detail of this page not available)
Footnote

L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

René Labat

p. 77

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne (detail of this page not available)
Footnote

L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

René Labat

p. 78

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne (detail of this page not available)
Footnote

L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

René Labat

p. 82

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne (detail of this page not available)
Footnote

L'écriture cunéiforme et la civilisation mésopotamienne in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

René Labat

p. 83

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for La civilisation égéenne. Les écritures crétoises et mycéniennes (detail of this page not available)
Footnote

La civilisation égéenne. Les écritures crétoises et mycéniennes in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Olivier Masson

p. 99

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'Asie Mineure. Les Hittites, peuple à double écriture (detail of this page not available)
Footnote

L'Asie Mineure. Les Hittites, peuple à double écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Emmanuel Laroche

pp. 105-111

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'Asie Mineure. Les Hittites, peuple à double écriture (detail of this page not available)
Footnote

L'Asie Mineure. Les Hittites, peuple à double écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Emmanuel Laroche

p. 113

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for Les Sémites et l'alphabet. Écritures concrètes et écritures abstraites (detail of this page not available)
Footnote

Les Sémites et l'alphabet. Écritures concrètes et écritures abstraites in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

James Février

pp. 136-145

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique. (detail of this page not available)
Footnote

Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique. in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jean Filliozat

p. 148

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'écriture et le droit (detail of this page not available)
Footnote

L'écriture et le droit in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Henri Lévy-Bruhl

pp. 325-333

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

pp. 335-359

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque (detail of this page not available)
Footnote

L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

1963

Nous ne pouvons naturellement songer à décrire ici la masse infinie du contenu factuel que nous intitulons dans ce paragraphe. À titre indicatif et préliminaire, nous renvoyons aux travaux suivants qui comportent tous une importante bibliographie : J. Février, M. Granet, M. Cohen, M. V.-David, op. cit. Cf. aussi A. Métraux, art. cité, EP, p. 19 (voir l'intervention de G. Dieterlen, p. 19 et de M. Cohen, p. 27) ; J. Gernet, art. cité, pp. 29, 33, 37, 38, 39, 43 ; J. Sainte Fare Garnot, Les hiéroglyphes, l'évolution des écritures égyptiennes, EP, pp. 57, 68, 70 ; R. Labat, art. cité, pp. 77, 78, 82, 83 ; O. Masson, La civilisation égéenne, Les écritures crétoises et mycéniennes, EP, p. 99. E. Laroche, L'Asie mineure, les Hittites, peuple à double écriture, EP, pp. 105-111, 113. M. Rodinson, Les sémites et l'alphabet, Les écritures sud-arabiques et éthiopiennes, EP, pp. 136 à 145. J. Filliozat, Les écritures indiennes. Le monde indien et son système graphique, EP. p. 148. H. Lévy-Bruhl, L'écriture et le droit, EP, pp. 325-333. Voir aussi EP, Confrontations et conclusions*, p. 335 sq.

Cited in De la grammatologie p.136

View bibliographic details for La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture (detail of this page not available)
Quotation

La Chine. Aspects et fonctions de l'écriture in L'Ecriture et la psychologie des peuples: actes de colloque

Jacques Gernet

p. 33

« Le mot wen signifie ensemble de traits, caractère simple d'écriture. Il s'applique aux veines des pierres et du bois, aux constellations, représentées par des traits reliant les étoiles, aux traces de pattes d'oiseaux et de quadrupèdes sur le sol (la tradition chinoise veut que l'observation de ces traces ait suggéré l'invention de l'écriture), aux tatouages ou encore, par example, aux dessins qui ornent les carapaces de la tortue. ("La tortue est sage, dit un texte ancien – c'est-à-dire douée de pouvoirs magico-religieux – car elle porte des dessins sur son dos.") Le terme wen a désigné, par extension, la littérature et la politesse des mœurs. Il a pour antonymes les mots wu (guerrier, militaire) et zhi (matière brut non encore polie ni ornée). »

Cited in De la grammatologie p.175