Skip to navigation
Derrida's Library Reference List Interventions Visualization

Use escape to immediately leave any filter panel

▽
Author options
▽
Subject options
▽
Cited by Derrida in options
▽
Language of Publication options
▽
Original Language options
▽
Place of Publication options
▽
Reference Type options
▽ Original Publication Year
Original Publication Year options
-381 1967
▽ Edition Year
▽ Printing Year
Printing Year options
1944 1991

632 Results

Clear All

Sort By

Sort options
↻
Quotation

La palingénésie philosophique

Charles Bonnet

« Il me paraît plus philosophique de présumer que notre terre est un livre que le grand Être a donné à lire à des intelligences qui nous sont fort supérieures, et où elles étudient à fond les traits infiniment multiples et variés de son adorable sagesse. »

Cited in De la grammatologie p.27

Quotation

La symbolique du rêve/ Die Symbolik des Traumes

Gotthilf Heinrich von Schubert

1815

« Cette langue faite d'images et d'hiéroglyphes, dont se sert la Sagesse suprême dans toutes ses révélations à l'humanité – qui se retrouve dans le langage tout voisin de la Poésie – et qui, dans notre condition actuelle, ressemble davantage à l'expression métaphorique du rêve qu'à la prose de la veille, – on peut se demander si cette langue n'est pas la véritable langue de la religion supérieure. Si, tandis que nous nous croyons éveillés, nous ne sommes pas plongés dans un sommeil millénaire, ou au moins dans l'écho de ses rêves, où nous ne percevons de la langue de Dieu que quelques paroles isolées et obscures, comme un dormeur perçoit les discours de son entourage. »

Cited in De la grammatologie p.27

View bibliographic details for Dialogues sur la religion naturelle (detail of this page not available)
Quotation

Dialogues sur la religion naturelle

David Hume

1964

p. 73

« Et ce livre qu'est la nature contient une grande et inexplicable énigme, plutôt qu'aucun discours ou raisonnement intelligible. »

Cited in De la grammatologie p.27

Quotation

Essai sur l'origine des langues

Jean-Jacques Rousseau

1817

Rosuseau répète le geste platonicien en se référant maintenant à un autre modèle de la présence : présence à soi dans le sentiment, dnas le cogito sensible qui porte simultanément en soi l'inscription de la loi divine. D'un côté, l'écriture représentative, déchue, seconde, instituée, l'écriture au sense propre et étroit, est condamnée dans L'essai sur l'origine des langues (elle « énerve » la parole ; « juger du génie » par les livres, c'est « vouloir peindre un homme sur son cadavre », etc.)

Cited in De la grammatologie p.28

Quotation

Essai sur l'origine des langues

Jean-Jacques Rousseau

1817

Rosuseau répète le geste platonicien en se référant maintenant à un autre modèle de la présence : présence à soi dans le sentiment, dnas le cogito sensible qui porte simultanément en soi l'inscription de la loi divine. D'un côté, l'écriture représentative, déchue, seconde, instituée, l'écriture au sense propre et étroit, est condamnée dans L'essai sur l'origine des langues (elle « énerve » la parole ; « juger du génie » par les livres, c'est « vouloir peindre un homme sur son cadavre », etc.)

Cited in De la grammatologie p.28

Quotation

Essai sur l'origine des langues

Jean-Jacques Rousseau

1817

Rosuseau répète le geste platonicien en se référant maintenant à un autre modèle de la présence : présence à soi dans le sentiment, dnas le cogito sensible qui porte simultanément en soi l'inscription de la loi divine. D'un côté, l'écriture représentative, déchue, seconde, instituée, l'écriture au sense propre et étroit, est condamnée dans L'essai sur l'origine des langues (elle « énerve » la parole ; « juger du génie » par les livres, c'est « vouloir peindre un homme sur son cadavre », etc.)

Cited in De la grammatologie p.28

Quotation

Karl Japsers et la philosophie de l'existence

Mikel Dufrenne; Paul Ricoeur

1947

« Le monde est le manuscrit d'un autre, inaccessible à une lecture universelle et que seule l'existence déchiffre. »

Cited in De la grammatologie p.28

View bibliographic details for L'Etat de guerre (detail of this page not available)
Quotation

L'Etat de guerre in Oeuvres complètes de J.-J. Rousseau, vol. III

Jean-Jacques Rousseau

« Si la loi naturelle n'était écrite que dans la raison humaine, elle serait peu capable de diriger la plupart de nos actions. Mais elle est encore gravée dans le cœur de l'homme en caractères ineffaçables. C'est là qu'elle lui crie… »

Cited in De la grammatologie p.28

Quotation

Lettre à Vernes

Jean-Jacques Rousseau

« La Bible est le plus sublime de tous les livres… mais enfin c'est un livre… ce n'est point sur quelques feuilles éparses qu'il faut aller chercher la loi de Dieu, mais dans le cœur de l'homme où sa main daigna l'écrire »

Cited in De la grammatologie p.28

Quotation

Profession de foi du vicaire Savoyard

Jean-Jacques Rousseau

1966

p. 589

« La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps »

Cited in De la grammatologie p.29

Quotation

Profession de foi du vicaire Savoyard

Jean-Jacques Rousseau

1966

p. 594

« La conscience est la voix de l'âme, les passions sont la voix du corps »

Cited in De la grammatologie p.29

Quotation

Profession de foi du vicaire Savoyard

Jean-Jacques Rousseau

1966

p. 565

« On eût dit que la nature étalait à nos yeux toute sa magnificence pour en offrir le texte à nos entretiens… »

Cited in De la grammatologie p.29

Quotation

Profession de foi du vicaire Savoyard

Jean-Jacques Rousseau

1966

« J'ai donc refermé tous les livres. Il en est un seul ouvert à tous les yeux, c'est celui de la nature. C'est dans ce grand et sublime livre que j'apprends à servir et adorer son auteur. »

Cited in De la grammatologie p.29

View bibliographic details for Profession de foi du vicaire Savoyard (detail of this page not available)
Quotation

Profession de foi du vicaire Savoyard

Jean-Jacques Rousseau

1964

p. 107

« Plus je rentre en moi, plus je me consulte, et plus je lis ces mots écrits dans mon âme : sois juste et tu seras heureux… Je ne tire point ces règles des principes d'une haute philosophie, mais je les trouve au fond de mon cœur écrites par la nature en caractères ineffaçables. »

Cited in De la grammatologie p.29

View bibliographic details for Profession de foi du vicaire Savoyard (detail of this page not available)
Quotation

Profession de foi du vicaire Savoyard

Jean-Jacques Rousseau

1964

p. 97

« Plus je rentre en moi, plus je me consulte, et plus je lis ces mots écrits dans mon âme : sois juste et tu seras heureux… Je ne tire point ces règles des principes d'une haute philosophie, mais je les trouve au fond de mon cœur écrites par la nature en caractères ineffaçables. »

Cited in De la grammatologie p.29

View bibliographic details for Profession de foi du vicaire Savoyard (detail of this page not available)
Quotation

Profession de foi du vicaire Savoyard

Jean-Jacques Rousseau

1964

p. 51

« On eût dit que la nature étalait à nos yeux toute sa magnificence pour en offrir le texte à nos entretiens… »

Cited in De la grammatologie p.29